Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
Retour
Rédacteur Juris associations
5 novembre 2019
L'association "parle banquier"

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

L'association "parle banquier"

Publié en septembre dernier, le guide de France Active « Je parle “banquier” couramment » a vocation à aider les entrepreneurs à démarcher et structurer une relation durable avec leurs partenaires bancaires.

Traité autour de quatre thématiques, il s’attache aussi bien à répondre aux besoins des sociétés à statut commercial qu’à ceux des associations. Il ressort néanmoins que l’octroi des crédits reste plus délicat dès lors qu’il s’agit d’un organisme de type associatif. En effet, force est de constater que les associations – sans capital et sans actionnaires – se heurtent à plus de difficultés pour être financées et obtenir des financements adaptés.

Dans sa quatrième thématique, le guide s’attache à la problématique de l’aide. Ainsi et afin de maximiser leurs chances de financement, toutes les associations ayant au moins un salarié peuvent bénéficier gratuitement du dispositif local d’accompagnement (DLA) pour toute question liée à leur stratégie, leur projet social ou encore leur organisation interne.

Par ailleurs, les sociétés de caution mutuelle (SCM), qui sont des établissements de crédit constitués en sociétés coopératives, peuvent apporter des garanties bancaires. Tel est le cas, par exemple, de la garantie du montant du crédit apporté par l’Institut pour le financement du cinéma et des industries culturelles (IFCIC) dont les emprunts s’affectent à la majorité des besoins des entreprises et associations culturelles. La Sogama facilite également le financement des associations en apportant sa garantie aux banques, notamment s’agissant des crédits liés aux besoins en fonds de roulement.

Enfin, les acteurs de l’économie sociale et solidaire peuvent se voir proposer des garanties via le réseau France Active.

France Active, guide « Je parle “banquier” couramment », sept. 2019

storage?id=790609&type=picture&secret=aycFz4j2fk6tMZIMUrNf4SbCMQan7vnhLMv5PIUK&timestamp=1572971614
Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Financement Juris associations
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Crise sanitaire : deux aides "coûts fixes" pour les associations

Crise sanitaire : deux aides "coûts fixes" pour les associations

Deux décrets publiés au Journal officiel du 5 avril 2022 décrivent les modalités de deux...

Rédacteur Juris associations
29 avril 2022
Dommage environnemental à l'étranger : intérêt à agir des associations

Dommage environnemental à l'étranger : intérêt à agir des associations

Cet arrêt s’inscrit dans un contexte jurisprudentiel caractérisé par une large admission de...

Rédacteur Juris associations
15 avril 2022
Vie associative : il va y avoir du sport !

Vie associative : il va y avoir du sport !

La loi visant à démocratiser le sport en France concerne logiquement les associations et...

Eve BENAZETH
1 avril 2022
Le contrat d'engagement jeune sur les rails

Le contrat d'engagement jeune sur les rails

Annoncé par le gouvernement depuis novembre dernier, le contrat d’engagement jeune (CEJ)...

Rédacteur Juris associations
15 mars 2022
Appréciation stricte de l'intérêt à agir des associations

Appréciation stricte de l'intérêt à agir des associations

Cet arrêt du Conseil d’État concerne l’épineuse question de l’appréciation de l’intérêt à agir...

Rédacteur Juris associations
1 mars 2022
Crise sanitaire : une gestion au fil de l'eau

Crise sanitaire : une gestion au fil de l'eau

Dans un contexte de forte reprise épidémique, une nouvelle loi renforçant les outils de gestion...

Rédacteur Juris associations
15 février 2022