Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
Retour
Eve BENAZETH
17 décembre 2019
Service civique : anciens volontaires, un regard neuf sur l’engagement !

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Service civique : anciens volontaires, un regard neuf sur l’engagement !

Les premiers chiffres de l’enquête statistique inédite réalisée par l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (Injep) et l’Agence du service civique (ASC) auprès d’anciens volontaires du service civique ont été dévoilés. Si l’intégralité des résultats sera publiée au cours du premier semestre 2020, il est d’ores et déjà possible de dresser à titre liminaire un état des lieux de l’engagement des jeunes effectuant un service civique.

Méthodologie

L’enquête, menée conjointement par l’Injep et l’ASC, s’est déroulée entre octobre 2017 et septembre 2018 sur un échantillon représentatif d’anciens volontaires sortis du service civique. Au total, 8 193 questionnaires ont été complétés, portant le taux global de réponse à 57 %. Ces réponses permettront à cette « première enquête statistique d’ampleur » d’analyser de manière approfondie les conditions de réalisation des missions de service civique et, partant, les compétences transversales développées à l’occasion desdites missions ainsi que les effets du service civique sur les parcours des jeunes.

Jeunes en service civique versus jeunes Français

Pas de différences majeures à première vue en matière d’engagement entre les jeunes qui se tournent vers le service civique et les jeunes Français âgés de 18 à 25 ans.

S’agissant tout d’abord de l’engagement bénévole, la proportion d’anciens volontaires ayant donné de leur temps bénévolement durant l’année ayant précédé leur mission de service civique comparée à celle de jeunes compris dans la tranche 18-25 ans est sensiblement identique (42 %). À noter, par ailleurs, que nombre d’anciens volontaires ont affirmé que le service civique a « une influence positive sur leur envie de participer à du bénévolat » et à plus forte raison lorsque la mission agréée a été réalisée dans une association (49 %) plutôt que dans un établissement public ou un service de l’État (36 %).

S’agissant ensuite des autres modes d’engagement, 34 % des jeunes ayant effectué un service civique ont signé une pétition ou défendu une cause sur Internet durant l’année précédant leur mission contre 43 % de l’ensemble des 18-25 ans au cours des 12 derniers mois. Pour ces deux profils, le pourcentage de participation à une manifestation ou une grève est comparable (18 % et 16 % respectivement). Et l’enquête de préciser que le service civique attire des jeunes aux profils variés tant sur le plan des niveaux de diplôme que d’engagement.

S’agissant enfin de la participation électorale, l’écart est minime. 65 % des anciens volontaires en service civique avaient voté aux élections présidentielles, contre 59 % de l’ensemble des 18-25 ans. Les premiers soulignent « une influence positive du service civique sur leur envie de voter ».

Mixité sociale

En se focalisant sur les anciens volontaires ayant effectué un service civique, l’enquête révèle que le dispositif est véritablement vécu comme « une expérience de mixité sociale ». Les trois quarts des jeunes volontaires (74 %) ont affirmé avoir rencontré des personnes d’un milieu social différent du leur. Personnes qui étaient soit membres de la structure d’accueil (51 %), soit volontaires de service civique (36 %), soit d’autres personnes rencontrées dans le cadre de la mission tels les publics bénéficiaires ou les usagers (68 %).

En parallèle de la publication à venir des résultats complets de cette enquête et pour aller plus loin sur le sujet, le dossier du numéro 615 du 15 mars 2020 de Juris associations sera consacré au service civique. L’occasion notamment de célébrer le 10e anniversaire du dispositif… Save the date !

Injep, Agence du service civique, « Premiers chiffres et résultats de l’enquête Injep-ASC », nov. 2019

storage?id=840897&type=picture&secret=CsD1lvbSL2o3ncwXuMGNJktLQGJmu3DLAt68T14n&timestamp=1576581977
Documents
icoPaperclip32Dark ASC INJEP premiers chiffres enquête.pdf
Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Service Civique Juris associations
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Vie associative - HCVA : une page se tourne...

Vie associative - HCVA : une page se tourne...

Le Haut-Conseil à la vie associative (HCVA) a dressé le bilan de la période 2019-2020 de la vie...

Rédacteur Juris associations
15 octobre 2021
Le guide du dirigeant d'association

Le guide du dirigeant d'association

Comme chaque année nous vous laissons découvrir le guide du dirigeant d'association mis à...

Jean-Thierry TAVERNIER
5 octobre 2021
Falsification de procès-verbaux d'une association

Falsification de procès-verbaux d'une association

Une association peut valablement être le théâtre de l’infraction de faux, comme l’atteste...

Rédacteur Juris associations
1 octobre 2021
Portrait(s) de la jeunesse en milieu associatif

Portrait(s) de la jeunesse en milieu associatif

L’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (Injep) a publié une étude...

Rédacteur Juris associations
15 septembre 2021
Dirigeants associatifs : qui a le pouvoir ?

Dirigeants associatifs : qui a le pouvoir ?

Les décisions de la Cour de discipline budgétaire et financière (CDBF) concernant les...

Rédacteur Juris associations
30 juillet 2021
Vie associative : deux lois, sinon rien !

Vie associative : deux lois, sinon rien !

Au terme d’un véritable périple législatif, deux propositions de loi déposées en 2018 ont...

Rédacteur Juris associations
15 juillet 2021