Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
Retour
Eve Benazeth
17 février 2020
Élections municipales : la vie associative au cœur du scrutin

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Élections municipales : la vie associative au cœur du scrutin

À l’occasion des prochaines élections municipales, Le Mouvement associatif sensibilise le grand public à l’importance de la vie associative dans les territoires.

Une richesse locale…

« La vie associative – Une richesse locale » : tel est le message qu’entend faire passer Le Mouvement associatif dans le cadre des élections municipales 2020. Il rappelle tout d’abord les chiffres clés du secteur et notamment dans ses relations avec les communes. Les 1,5 million d’associations françaises présentes dans toutes les communes portent ainsi près de 70 % des activités sportives, 40 % des activités de loisirs et plus de 60 % des activités sociales et médico-sociales. Les Français ont conscience de la valeur de ces actions car ils sont 67 % à accorder leur confiance aux associations en tant qu’acteurs de la démocratie. Les communes, quant à elles, soutiennent activement les associations puisque leur financement représente 11,3 % des ressources associatives. Et les associations le leur rendent bien car elles apportent beaucoup à une commune. Elles sont en effet à la fois bâtisseurs de citoyens engagés et de la parole collective des habitants, activateurs de lien social, experts de la réponse aux besoins, pourvoyeurs d’emploi, boosters d’attractivité communale et viviers d’engagement pour les habitants et les entreprises.

Fort de ces constats, Le Mouvement associatif appelle les municipalités à être de véritables partenaires de l’action associative et à prendre à ce titre 20 engagements en faveur de la vie associative. Il s’agit notamment pour elles de signer une charte d’engagements réciproques, privilégier le soutien à l’initiative associative par le recours à la subvention plutôt qu’à la commande publique, favoriser et soutenir l’engagement bénévole, prendre le temps de la concertation et de l’évaluation de toute politique municipale avec les associations concernées, disposer d’un espace d’information sur la vie associative dans la communication municipale, promouvoir des achats publics responsables, faciliter l’organisation de manifestations associatives, s’engager sur la pluriannualité des financements associatifs, mettre à disposition des locaux et matériels, définir des délais de paiement raisonnables pour les subventions, rejoindre les deux dynamiques de soutien à l’emploi et à l’accompagnement des associations (Fonjep et DLA), ou encore soutenir la formation des bénévoles.

Enfin, Le Mouvement associatif appelle à la réflexion, sur la base de ces 20 engagements municipaux en faveur de la vie associative, en notant ce qui est déjà mis en œuvre par la commune ou contenu dans les programmes des candidats aux élections municipales : 1 engagement = 1 point. Et, en résumé, les résultats sont les suivants : avec 5 points ou moins, « il y a de sacrés efforts à fournir » ; entre 5 et 10 points, « peut mieux faire » ; entre 10 et 15 points, mention « bien », mais « pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? » ; plus de 15 points, un seul mot : « Bravo ! », le label « commune partenaire de la vie associative » peut être décerné !

… vecteur de bien-être

Une étude de l’IFOP réalisée pour Le Mouvement associatif révèle par ailleurs que les associations comptent parmi les principaux acteurs du bien-être des Français sur les territoires. En effet, ces derniers sont majoritairement heureux de la vie sur leur territoire (87 %), notamment grâce à l’ancrage associatif. Ils disent pouvoir compter sur les associations qui représentent, selon eux, le quatrième agent local de confiance après le médecin, les voisins et les commerçants. De plus, après le maire et les élus municipaux, les Français considèrent les associations comme le deuxième acteur à agir pour le bien territorial ainsi que la défense des préoccupations des citoyens dans le débat public. Sans surprise, il apparaît que les Français sont très engagés dans la vie de leur territoire : plus des deux tiers des personnes interrogées sont engagées dans des activités associatives. Néanmoins, une forte attente est exprimée quant à la participation des habitants aux décisions locales… Puisse la voix du Mouvement associatif et des Français être entendue !

Le Mouvement associatif, « Élections municipales 2020 – La vie associative : une richesse locale », janv. 2020 ; Le Mouvement associatif, communiqué de presse du 29 janv. 2020

storage?id=902759&type=picture&secret=6GaBXHJxHIWqAyWXVqJuO0hSRL9bj7Y6wMwv5yNW&timestamp=1581681038
Documents
icoPaperclip32Dark Etude IFOP Mouvement associatif.pdf icoPaperclip32Dark LMA-plaquette-Municipales2020.pdf
Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Vie associative Etudes Subventions Juris associations
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Aides à domicile : censure de l'interdiction de recevoir des libéralités

Aides à domicile : censure de l'interdiction de recevoir des libéralités

Voilà une décision du Conseil constitutionnel qui intéressera au plus haut point, compte tenu de...

Rédacteur Juris associations
15 avril 2021
Emploi et insertion : une relance inclusive ou rien !

Emploi et insertion : une relance inclusive ou rien !

L’année 2021 marque un effort inédit de l’État en faveur de l’inclusion dans l’emploi dans le...

Rédacteur Juris associations
1 avril 2021
Legs à une association incorrectement désignée

Legs à une association incorrectement désignée

Les ressources de nombreuses associations d’utilité publique – et, depuis la loi n° 2014-856 du...

Rédacteur Juris associations
12 mars 2021
Les fédérations sportives, bientôt pouvoirs adjudicateurs ?

Les fédérations sportives, bientôt pouvoirs adjudicateurs ?

Une fédération sportive italienne attribue un chantier par procédure négociée à une entreprise....

Rédacteur Juris associations
1 mars 2021
Relations de travail : faux départ pour l'action de groupe "discrimination"

Relations de travail : faux départ pour l'action de groupe "discrimination"

Ce jugement était très attendu car il est le tout premier à mettre en œuvre l’action de groupe...

Rédacteur Juris associations
15 février 2021
Accueil d'un nouveau bénévole...en amont, préparer son arrivée!

Accueil d'un nouveau bénévole...en amont, préparer son arrivée!

Afin que l’accueil du nouveau bénévole se passe dans de bonnes conditions, qu’il se sente...

Isabelle Persoz
5 février 2021
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus