Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
Retour
Cécile BAZIN
24 avril 2018
Mécénat : des évolutions encourageantes

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Mécénat : des évolutions encourageantes

Depuis la loi du 1er août 2003, les entreprises peuvent déduire de l’impôt sur les sociétés 60% des dons qu’elles effectuent à des œuvres d’intérêt général. Ces déclarations fiscales, traitées et analysées pour la première fois en 2017, viennent conforter le Baromètre du mécénat d’entreprises publié tous les deux ans par ADMICAL. Elles livrent des informations utiles pour les associations et les fondations, de plus en plus nombreuses à solliciter le soutien des entreprises.

Les chiffres 2017

En 2017, le mécénat concerne environ 140.000 entreprises, et représente une valeur de dons de près de 3 milliards d’euros, sous forme financière, de dons en nature ou encore de mécénat de compétences avec la mise à disposition de salariés.

Toutes les entreprises sont concernées

Les micro-entreprises, de moins de 10 salariés, représentent plus de la moitié des mécènes, et leur don moyen est de l’ordre de 1.800 euros. Les petites et moyennes entreprises, entre 10 et 250 salariés, représentent 42,5% des mécènes, et leur don moyen annuel est de l’ordre de 10.800 euros.

Les entreprises de taille intermédiaire, dont le nombre des salariés se situe entre 250 et 5 000, sont bien moins nombreuses, mais leur don moyen, de l’ordre de 134.000 euros, est tel qu’elles représentent plus de 20% du mécénat en France. Et la palme revient à quelques centaines de grandes entreprises, dépassant 5.000 salariés, avec un don moyen de 3,7 millions d’euros, représentant environ 58% du mécénat total.

Il ne faut cependant pas mésestimer les plus petites entreprises (micro et PME). Ce sont les plus nombreuses et donc les plus nombreuses à donner. Elles forment le tissu local. Elles apportent un soutien souvent essentiel à la mise en œuvre de projets à taille humaine qui font vivre les territoires et apportent de précieux services à la population.

De la même manière, aucun secteur d’activité n’est à écarter, bien que les déclarations fiscales donnent quelques repères utiles dont quelques-uns sont repris ici :

storage?id=307473&type=picture&secret=9VmGw1IPOEHefen7JG91kq4jvM4RdOqDrpuRCZhu&timestamp=1524563670

La proportion des déclarantes dépend naturellement du nombre total d’entreprises et de son poids dans le tissu économique. Le secteur du commerce ressort nettement de ce point de vue (20,3% de l’ensemble des entreprises et 27,9% des entreprises déclarantes) ; il concentre plus de 42% des montants de dons déclarés. Les activités financières qui représentent moins de 7% des entreprises, affichent une proportion deux fois supérieure en montants de dons.

Des évolutions très encourageantes

Entre 2010 et 2015, l’engagement des entreprises est en croissance significative, avec le doublement des mécènes et une augmentation de 60% des dons. En dynamique, ce sont les petites et moyennes entreprises qui se sont de plus en plus engagées dans cette démarche.

L’Ile-de-France est de plus en plus concurrencée par la province : elle représente 20% des mécènes en 2015, en baisse de cinq points par rapport à 2010, et 60% des montants des dons, contre 72% en 2010. Inversement, Rhône-Alpes et Nord-Pas-de-Calais ont connu une évolution positive au cours des années récentes.

Autant d’avancées et d’élargissements qui viennent témoigner du renforcement des relations entre les associations et les entreprises !

****

Pour en savoir plus

Sur l'analyse des déclarations fiscales des entreprises mécènes : https://recherches-solidarites.org/wp-content/uploads/2018/04/Mecenat-24-04-2018.pdf

Sur les dernières tendances, le Baromètre du mécénat d’ADMICAL : http://admical.org/contenu/barometre-du-mecenat-dentreprise

Sur les dispositions juridiques et ficales, le guide pratique du mécénat 2017-2018 du ministère https://www.associations.gouv.fr/IMG/pdf/mecenat_brochure_pratique.pdf

****

storage?id=307475&type=picture&secret=AdbuE0IC5rjiLexH4Zd8ghgpxMV4sHhUAMnX3Rcy&timestamp=1524563745
Documents
icoPaperclip32Dark Mécénat-24-04-2018.pdf
Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Recherches et Solidarités
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Crise sanitaire : deux aides "coûts fixes" pour les associations

Crise sanitaire : deux aides "coûts fixes" pour les associations

Deux décrets publiés au Journal officiel du 5 avril 2022 décrivent les modalités de deux...

Rédacteur Juris associations
29 avril 2022
Dommage environnemental à l'étranger : intérêt à agir des associations

Dommage environnemental à l'étranger : intérêt à agir des associations

Cet arrêt s’inscrit dans un contexte jurisprudentiel caractérisé par une large admission de...

Rédacteur Juris associations
15 avril 2022
Vie associative : il va y avoir du sport !

Vie associative : il va y avoir du sport !

La loi visant à démocratiser le sport en France concerne logiquement les associations et...

Eve BENAZETH
1 avril 2022
Le contrat d'engagement jeune sur les rails

Le contrat d'engagement jeune sur les rails

Annoncé par le gouvernement depuis novembre dernier, le contrat d’engagement jeune (CEJ)...

Rédacteur Juris associations
15 mars 2022
Appréciation stricte de l'intérêt à agir des associations

Appréciation stricte de l'intérêt à agir des associations

Cet arrêt du Conseil d’État concerne l’épineuse question de l’appréciation de l’intérêt à agir...

Rédacteur Juris associations
1 mars 2022
Crise sanitaire : une gestion au fil de l'eau

Crise sanitaire : une gestion au fil de l'eau

Dans un contexte de forte reprise épidémique, une nouvelle loi renforçant les outils de gestion...

Rédacteur Juris associations
15 février 2022