Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
Retour
Eleonore Tranchant
Le 14 mai 2018
Valoriser son expérience de Service Civique

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Valoriser son expérience de Service Civique

L’engagement en Service Civique se fait en faveur d’un projet d’intérêt général. L’occasion de donner du sens à son engagement mais aussi d’acquérir une véritable expérience à valoriser par la suite !

1. Le Service Civique, une expérience concrète recherchée par les entreprises

Le volontariat en Service Civique peut permettre de développer un certain nombre de compétences particulièrement recherchées par les entreprises : faculté d’adaptation, facilité d’apprentissage, vivacité, ouverture d’esprit, autonomie, fiabilité, créativité, esprit d’initiative.

Par ailleurs, les recruteurs du secteur de l’Economie Sociale et Solidaire sont particulièrement à même de prendre en compte une expérience en Service Civique du fait de la proximité des missions et des valeurs. Ils recherchent généralement des personnes ayant une bonne connaissance du secteur, ce qui confère un avantage aux jeunes volontaires.

2. Valoriser le Service Civique dans son CV et lors d’un entretien

En premier lieu, il est nécessaire de détailler les missions effectuées, les compétences et les savoir-faire acquis dans le cadre du Service Civique.

Il faut donc savoir identifier les compétences demandées par l’employeur, trouver, au sein de l’expérience de Service Civique, des situations ou des missions qui ont fait appel à des compétences similaires et faire un parallèle entre les deux.

Il ne faut pas hésiter à mettre en avant les compétences professionnelles acquises telles que l’autonomie, le sens du relationnel, l’esprit d’initiative.

Enfin, la durée du Service Civique peut attirer l’œil des recruteurs. En effet, la plupart des jeunes en âge de faire un Service Civique ont des expériences courtes (stage de moins de 6 mois). Le Service Civique constitue donc une expérience concrète de longue durée et il ne faut pas hésiter à mettre cela en avant, que ce soit sur son CV ou lors d’un entretien.

3. Soigner son réseau professionnel

Pour obtenir un premier emploi, il est nécessaire de bien soigner son réseau. Pour cela, la première étape est de s’impliquer dans sa mission de Service Civique. C’est au cours de cette expérience que se constituera le premier réseau du volontaire et un jeune est plus facilement soutenu s’il s’est montré investi et que l’on a apprécié travailler avec.

Le réseau permet également d’obtenir des informations de l’intérieur, comme par exemple des offres d’emploi qui sont diffusées en interne. Si le volontaire s’est montré investi dans sa mission, il sera plus facilement conseillé par ses pairs pour un poste qui serait à pourvoir.

Enfin, le volontaire ne doit pas hésiter à s’inscrire sur des réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn afin de garder contact avec les personnes côtoyées lors de sa mission.

4. L’institut de l’engagement

L’Institut de l’Engagement peut également offrir un appui à la recherche d’emploi. Il s’adresse à des volontaires repérés pour leur potentiel, la qualité de leur engagement et l’intérêt de leur projet d’avenir. Il leur apporte des outils pour révéler leurs talents et leur permet d’accéder à des formations, des emplois et des soutiens pour réaliser ce potentiel et développer leur projet. Pour pouvoir se présenter, il faut remplir un dossier de candidature.

Pour plus d'infos, rendez-vous sur le site de l'Institut de l'Engagement : https://www.engagement.fr/

5. Le tuteur, un appui pour aider à valoriser son expérience

Le tuteur doit aider le volontaire à valoriser son expérience de Service Civique. Dans le cadre de l’Accompagnement au Projet d’Avenir, il doit aider le volontaire à établir son projet et à lui donner des outils pour y parvenir. La constitution d’un CV pertinent ou la valorisation de l’expérience de Service Civique dans une lettre de motivation doivent être fait avec l’aide du tuteur si le jeune en fait la demande.

Le tuteur peut également présenter ce qu’est l’Institut de l’Engagement, l'aider à rédiger son dossier et appuyer le dossier du volontaire s’il souhaite y participer.

6. L’attestation du volontaire en Service Civique

À la fin de la mission de volontariat, la structure d’accueil remet au volontaire une attestation qui décrit la nature de sa mission.

Si le volontaire est étudiant et que la nature de sa mission lui a permis l’acquisition de connaissances et de compétences relevant du cursus de ses études, il peut demander la validation de ses activités ; en fournissant l’attestation de service civique et le document délivré par l’Etat à son établissement. (Décret n° 2011-1009 du 24 août 2011). Cela peut ainsi permettre au volontaire d’être dispensé de certains stages ou enseignements dispensés lors de son cursus.

Par ailleurs, il est possible de valoriser ses acquis et son expérience en Service Civique pour accéder aux concours internes de la fonction publique.

storage?id=321462&type=picture&secret=UqnwNKcc12wxA4HmtZabw5FSoHCztwr6At1wCas3&timestamp=1526463767

.

Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
La Ligue de l'Enseignement Ressources humaines Service Civique
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Le guide du dirigeant d'association - édition 2018

Le guide du dirigeant d'association - édition 2018

Nous sommes heureux de partager avec vous, notre guide (édition 2018) dédié aux dirigeants...

Jean-Thierry Tavernier
26 septembre 2018
Comment s'appuyer sur Internet pour mobiliser les bonnes volontés ?

Comment s'appuyer sur Internet pour mobiliser les bonnes volontés ?

Un Français sur quatre est bénévole dans une association. Environ 40% pourraient les rejoindre,...

Cécile Bazin
25 septembre 2018
Faire connaître la<br />
richesse du secteur associatif

Faire connaître la
richesse du secteur associatif

Salariés, bénévoles et partenaires des associations savent bien à quel point elles sont utiles,...

Cécile Bazin
25 septembre 2018
14 conseils pour faire décoller les adhésions à votre association

14 conseils pour faire décoller les adhésions à votre association

Chaque année, la rentrée de septembre crée de noeuds à l’estomac de centaines de milliers...

Corinne d'AssoConnect
11 septembre 2018
Quels sont les meilleurs horaires de publication sur les médias sociaux ?

Quels sont les meilleurs horaires de publication sur les médias sociaux ?

Vous voilà prêt, votre compte Facebook est créé, le logo de votre structure trône fièrement en...

Marie Bellenger
11 septembre 2018
Points clés pour un mécénat de compétences réussi

Points clés pour un mécénat de compétences réussi

Associations, il vous manque des compétences en interne ? Entreprises, vous souhaitez vous...

Yaële Aferiat
7 septembre 2018
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus