Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
Retour
Lucie de Solidatech
Le 14 mai 2018
Quels sont les réseaux sociaux à utiliser pour échanger avec les jeunes ?

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Quels sont les réseaux sociaux à utiliser pour échanger avec les jeunes ?

Vous devez communiquer avec des jeunes pour les sensibiliser à votre cause, les amener à s'engager à vos côtés, mais vous ne savez pas comment leur parler ? Les équipes AssoConnect et Solidatech vous ont concocté un article pour vous aider à y voir plus clair entre les différents réseaux sociaux utilisés par les jeunes !

C’est un secret pour personne, il est indispensable pour beaucoup d’associations de s’adresser aux jeunes. Ils sont de potentiels bénévoles, d’éventuels donateurs, de probables porte-paroles, et qui sait, ils seront peut-être même les futurs responsables de votre association.

Il s’agit donc d’être capable de communiquer avec eux et de trouver les meilleures façons de leur faire passer vos messages.

Parmi la myriade de réseaux sociaux qui existent aujourd'hui, tous ne sont pas utilisés de la même manière par les mêmes utilisateurs.

Nous vous proposons un petit tour d'horizon des réseaux sociaux à investir si vous souhaitez parler aux jeunes, et les étapes à valider pour déterminer votre stratégie sur les réseaux sociaux.

Quels sont les réseaux sociaux intéressants pour parler aux jeunes ?

  • Instagram : l'image et les vidéos sont très bien mises en avant sur ce réseau social, notamment avec les stories. Si vous avez des contenus visuels de qualité à proposer autour de la culture, du sport, de la mode, vous pourriez peut-être alors trouver votre communauté sur Instagram. Le réseau pourra être intéressant pour partager vos informations, mobiliser des jeunes et former des ambassadeurs.
  • WhatsApp : il s'agit d'une solution de messagerie instantanée. Elle permet aux associations de facilement entrer en contact avec les jeunes mais n'est pas encore très exploitée par les associations pour sa fonction de discussion de groupe. L'application est pourtant devenue un espace d'échanges très utilisé par le grand public et permet des discussions pouvant regrouper jusqu'à 256 personnes. Pourquoi ne pas vous y mettre pour mobiliser des jeunes lors d'un événement de sensibilisation à votre cause par exemple.
  • Snapchat : le réseau social par définition des moins de 25 ans. Il est facile d'utilisation et vise à capturer des moments spontanés des personnes, d'une association. Si vous avez des missions sur le terrain à partager pour sensibiliser les moins de 25 ans ce réseau est fait pour vous ! Foncez et misez sur l'originalité de vos contenus partagés.
  • Twitter : les jeunes utilisent ce réseau social plutôt pour suivre les personnalités influentes et se tenir informés des actualités, mais ce n'est pas forcément le plus adapté pour aider les associations à communiquer avec les jeunes.
  • Facebook : ne désertez pas, le réseau est devenu un moteur de recherche. Les groupes sur Facebook peuvent être des leviers intéressants à explorer pour créer une communauté, un esprit de groupe, favoriser les partages d'expériences, les actions de solidarité...

Comment déterminer votre stratégie sur les réseaux sociaux ?

  • Déterminez vos objectifs : qu'est-ce que vous voulez transmettre aux jeunes ? Qu'est-ce que vous avez besoin de leur partager et pourquoi ? Quelles sont vos attentes (dons, sensibilisation, mobilisation) ?
  • Demandez aux jeunes avec qui vous êtes déjà en contact les moyens de communication qu'ils utilisent - c'est à vous de vous adapter à leurs habitudes de communication, ils ne le feront pas !
  • Expliquez-leur sur quel réseau vous êtes dans vos communications afin de favoriser l'émergence d'une communauté sur le réseau social que vous aurez choisi.
  • Impliquez-les, faites-en des ambassadeurs. Identifiez les potentiels ambassadeurs qui seront ravis de relayer vos infos et de prendre part à des projets avec vous. Ils peuvent avoir les informations en avant-première et seront alors très à l'aise et légitimes pour les transmettre à leur base de contact. Une méthode bien plus percutante que lorsque c'est vous qui partagez l'information.

Finalement, il est indispensable de partir de vos besoins et de votre cible pour comprendre exactement sur quel réseau vous devez communiquer pour sensibiliser votre public.

Vous pourrez ensuite ajuster votre communication et choisir le ton à adopter en fonction de votre identité et du réseau social choisis. Attention toutefois gérer des réseaux sociaux peut facilement vous faire perdre beaucoup de temps, c'est une activité très chronophage.

Mieux vaut miser sur un réseau et gérer son compte efficacement plutôt que de vouloir être partout !

storage?id=320024&type=picture&secret=wbWxk9z16Fodv2KhdLVCgHVTTIyZi5DqzIZZyF6m&timestamp=1526299685
Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
AssoConnect Solidatech Communication
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Gouvernance 1 : contrôler et équilibrer les pouvoirs

Gouvernance 1 : contrôler et équilibrer les pouvoirs

1ère dimension abordée de ce qui fait la gouvernance : le contrôle et l’équilibre des...

Pascal de Compétence Bénévolat
25 novembre 2018
Organiser la prospection de candidats bénévoles en interne

Organiser la prospection de candidats bénévoles en interne

Lorsque l'association a besoin de nouveaux bénévoles, nous conseillons aux responsables du...

Isabelle Persoz
15 novembre 2018
Que veut-on dire par la ‘’gouvernance<br />
associative’’ ?

Que veut-on dire par la ‘’gouvernance
associative’’ ?

L’expression est assez récente et fait écho à l’actualité économique américaine ; des grands...

Pascal de Compétence Bénévolat
9 novembre 2018
Le guide du dirigeant d'association - édition 2018

Le guide du dirigeant d'association - édition 2018

Nous sommes heureux de partager avec vous, notre guide (édition 2018) dédié aux dirigeants...

Jean-Thierry Tavernier
26 septembre 2018
Comment s'appuyer sur Internet pour mobiliser les bonnes volontés ?

Comment s'appuyer sur Internet pour mobiliser les bonnes volontés ?

Un Français sur quatre est bénévole dans une association. Environ 40% pourraient les rejoindre,...

Cécile Bazin
25 septembre 2018
Faire connaître la<br />
richesse du secteur associatif

Faire connaître la
richesse du secteur associatif

Salariés, bénévoles et partenaires des associations savent bien à quel point elles sont utiles,...

Cécile Bazin
25 septembre 2018
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus