Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
Retour
Sylvain Fabre
Le 18 mai 2018
Bien choisir le nom de domaine du site internet de son association

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Bien choisir le nom de domaine du site internet de son association

Auparavant, la gestion des noms de domaine était l’affaire des professionnels de l’informatique. Mais aujourd’hui, il est possible de créer un site internet d’association sans compétence spécifique. Comprendre le fonctionnement des noms de domaine devient donc une nécessité pour quiconque souhaite créer un site web.

Dans cet article, nous vous expliquons le fonctionnement des noms de domaine et vous donnons quelques conseils pour choisir le nom de domaine du site internet de votre association.

En avant marche !

Qu’est-ce qu’un nom de domaine ?

Le nom de domaine est l’équivalent sur internet de l’adresse postale de votre maison. Elle est l’adresse unique qui permettra aux utilisateurs de trouver le site de votre association.

storage?id=322546&type=picture&secret=eTLP6XsZ90Kru0x9X7i9DpclwSQwOWh8yGk6jgYQ&timestamp=1526611790

L’adresse de votre site (appelée URL) est structurée de la manière suivante :

storage?id=322547&type=picture&secret=wopt7qOKvUoHIExIANn5jbNjfcKuh6zF3LNj0R3O&timestamp=1526611886

Le nom de domaine de votre site est stocké chez un hébergeur, une entreprise qui met à disposition un espace de stockage sur un serveur. Il met à disposition des internautes le site de votre association.

A quoi sert le nom de domaine ?

Aujourd’hui (et depuis un moment d’ailleurs), tout le monde utilise les moteurs de recherche pour accéder à un site internet, même bien connu. Depuis des années, « facebook » est le mot clé le plus recherché sur Google. Pourtant, il suffirait de taper facebook.com dans la barre de recherche pour arriver directement sur le réseau social. C’est une simple question d’habitude !

On peut alors s’interroger : plutôt que de payer 30€ par an pour que mon site se trouve sur le nom de domaine www.monassociation.fr, qu’est-ce qui m’empêche d’avoir un nom de domaine moins cher, comme www.frgtrzd.xyz qui ne coûte que 2€ ?

Mh… Cette pratique est déconseillée ! En réalité, le nom de domaine a encore toute son utilité, et ce pour trois raisons :

  • Le nom de domaine est un critère des moteurs de recherche pour déterminer le référencement de votre site. Si vous espérez remonter dans les résultats pour « Association enfants Afrique », votre nom de domaine a tout intérêt à reprendre ces termes.
  • Le nom de domaine est aussi le garant de la crédibilité de votre site. Un visiteur qui s’attend à atterrir sur le site de l’Association Enfants d’Afrique ne sera sans doute pas rassuré par un nom de domaine tel que www.frgtrzd.xyz. Je parie qu’il ne sera pas très enclin à faire un don avec sa carte bleue !
  • Si vous éditez une brochure ou plaquette en papier, vous y ferez probablement figurer l’URL de votre site. Il est bien plus aisé de recopier une URL comme www.enfants-afrique.fr sans faire de coquille. Pensez également à l’accessibilité : un mal voyant ou dyslexique aurait bien du mal à se rendre sur un site à l’URL farfelue…

Vérifier la disponibilité d'un nom de domaine

Pour savoir si le nom de domaine que vous souhaitez réserver pour votre site est libre, rendez-vous sur le site d’un hébergeur, par exemple OVH.

Dans la barre de recherche, tapez le nom de domaine que vous souhaitez réserver, par exemple www.monassociation.fr.

storage?id=322548&type=picture&secret=Ogl4vTJ4MduGhx6AlHHVHgzcFDTgSK3HXWHuFGzv&timestamp=1526612110

S'il n'est pas disponible, vous pouvez toujours essayer avec d’autres extensions. Par exemple, monassociation.fr n’est pas libre, mais monassociation.org l’est.

Si vous souhaitez vraiment réserver un nom de domaine qui est déjà pris, voici comment vous y prendre :

  1. Tapez sur Google "whois" + le nom d'un hébergeur, par exemple "whois ovh"
  2. Rentrez le nom de domaine recherché et cliquez sur « Whois »
  3. Vous trouverez les informations sur le titulaire du nom de domaine. A vous maintenant d’entamer les négociations pour le persuader de vous abandonner son nom de domaine !
storage?id=322549&type=picture&secret=7zlKrcdwkLg6A2ChsCm1yjSw71cRAZmI8mvFFxeu&timestamp=1526612166

Combien coûte un nom de domaine ?

Posséder votre nom de domaine vous coûtera entre 10 et 20€ par an (certaines extensions sont plus onéreuses que d’autres).

Comment réserver son nom de domaine et se faire héberger ?

Adressez-vous à l’un des nombreux prestataires agréés pour effectuer des réservations de nom de domaine. En règle générale ils sont également hébergeurs.

Nous vous conseillons Gandi, l'hébergeur d'AssoConnect, ou OVH. Ces deux hébergeurs sont français, et leur réputation n’est plus à faire !

Rendez-vous donc sur le site internet de l’hébergeur de votre choix, et indiquez le nom de domaine que vous souhaitez réserver. Ils sauront vous guider dans les différentes étapes.

Peut-on transférer un nom de domaine vers un autre hébergeur ?

Oui, il est possible de transférer son nom de domaine vers un autre hébergeur, grâce à une manipulation en ligne.

Cela présente néanmoins un inconvénient : vous devez payer deux hébergements jusqu'à ce que le contrat chez votre ancien hébergeur se termine.

Bien choisir votre nom de domaine

Idéalement, le nom de domaine du site de votre association doit avoir les caractéristiques suivantes :

#1 Cohérence avec votre association

Ne soyez pas créatif sur le choix de votre nom de domaine, optez pour la simplicité et l'efficacité. Il doit être en relation directe avec le nom de votre association, ou au moins son activité.

Il ne doit pas être trop long : préférez defensecitoyens.com plutôt que association-de-defense-des-citoyens.com

#2 Facile à prononcer et à mémoriser

Cela va de soi : votre nom de domaine doit être facile à retenir. Si le nom de votre association est trop long, prêtez attention à la manière dont vos membres nomment l'association, c'est une piste à privilégier dans ce cas. Attention aux acronymes : assurez-vous que ceux-ci sont employés par vos adhérents.

#3 Oubliez les tirets

Les humains et les moteurs de recherche sont capables de lire et différencier les mots clés dans votre nom de domaine.

Préférez www.omnisportmaville.com à www.club-omnisport-maville.com

Le premier est plus facile à communiquer : il est plus rapide de dire "clubomnisportmaville.com" que "club tiret omnisport tiret maville.com". Sans compter le risque de confondre le tiret du 8 (_) avec le tiret du 6 (-) …

#4 Privilégiez les extensions « classiques »

Il vaut mieux vous cantonner aux traditionnels .com ou .fr.

Elles inspirent davantage confiance.

Pour certains types d'associations, notamment les associations caritatives, d'éducation ou de défense des droits, il peut être intéressant d'avoir une extension en .org ou en .ong

Le .org

Le .org caractérise les organisations à but non commerciaux et peut se réserver aussi simplement qu'un .com ou .fr

Il ne nécessite pas de démarche particulière, et ne fait pas l'objet de vérification. Mais dans l'inconscient collectif, il est synonyme de monde associatif et inspire confiance aux internautes.

Le .ong

L'extension .ong ou .ngo (si vous achetez l'une des ces deux extensions, vous posséderez automatiquement les deux) est moins connue mais fait l’objet d’une vérification.

Elle nécessite en effet une validation de la part de l'organisation Public Interest Registry (qui gère aussi les .org). Vous pouvez en faire la demande auprès des différents hébergeurs traditionnels.

Autre avantage : vous êtes référencé sur leur plateforme qui liste les ONG de confiance.

Le .ngo est néanmoins plus cher (la qualité se paie), comptez par exemple 53€/an chez Gandi alors que le .com ne vous coutera que 12€.

Plus d'informations sur ce site : https://ongood.ngo.

#5 Acheter plusieurs extensions

Il peut être intéressant d'acheter plusieurs extensions pour votre nom de domaine, notamment le .fr et le .com.

Il arrive que les internautes tapent votre nom de domaine avec la mauvaise extension, par automatisme. Si vous possédez plusieurs extensions et que vous avez effectué une redirection, ils se retrouveront tout de même sur votre site.

Posséder plusieurs extensions vous évitera également qu'une association homonyme et concurrente prenne le .fr alors que vous avez le .com.

storage?id=322556&type=picture&secret=L7usym6q3LWjJLnSu57R77mvCBqzdTJsuBEF8mm0&timestamp=1526619014
Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
AssoConnect Site internet Numérique
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Et si la stratégie de communication ressemblait à des vacances ? [Partie 2]

Et si la stratégie de communication ressemblait à des vacances ? [Partie 2]

Quand on ne travaille pas dans la com', il n'est pas toujours facile de comprendre ce qu'est une...

Vincent Lhullier
9 août 2018
Et si la stratégie de communication ressemblait à des vacances ? [Partie 1]

Et si la stratégie de communication ressemblait à des vacances ? [Partie 1]

Quand on ne travaille pas dans la com', il n'est pas toujours facile de comprendre ce qu'est une...

Vincent Lhullier
9 août 2018
Les guides pratiques de la vie associative

Les guides pratiques de la vie associative

La direction de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative réalise et met en...

Cécile Bazin
3 août 2018
Comment sécuriser l'ensemble de ses mots de passe ? [Partie 2]

Comment sécuriser l'ensemble de ses mots de passe ? [Partie 2]

Comme beaucoup d'associations, vous utilisez internet pour gérer vos activités : messageries,...

Agnès de Solidatech
10 juillet 2018
Service Civique : comprendre les versements ASP

Service Civique : comprendre les versements ASP

Chaque mois, l’Agence de Service et de Paiements verse une indemnité aux volontaires en Service...

Eleonore Tranchant
9 juillet 2018
Comment définir un mot de passe sécurisé ? [Partie 1]

Comment définir un mot de passe sécurisé ? [Partie 1]

A chaque inscription sur des applications et services en ligne, vous devez définir un mot de...

Lucie de Solidatech
2 juillet 2018
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus