Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
Retour
Isabelle Persoz
Le 18 avril 2018
Comprendre et pallier le turnover de bénévoles

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Comprendre et pallier le turnover de bénévoles

Les bénévoles vont et viennent, il en est toujours ainsi. C’est pourquoi il est essentiel de connaître les membres de son équipe pour prévoir les remplacements progressifs et organiser ses activités de manière à ce que l'association et les personnes aidées ne soient pas impactés par ces départs, plus ou moins soudains.

Comprendre les raisons du départ

storage?id=303988&type=picture&secret=YJmnXvpIchp3V6OfVvkCkTyT8o3ZDWVmdguC6X5b&timestamp=1524040717

Avant toute chose, l’association se doit d’analyser le départ de ses bénévoles. Des départs, il y en a toujours, c’est un cycle. Cependant, s’il y a des départs massifs ou si les nouveaux bénévoles partent systématiquement au bout de quelques semaines, cela peut être le signe d’un dysfonctionnement en interne.

Dans ce cas, essayez de réfléchir à votre procédure d’accueil et d’intégration des bénévoles : quelle est notre procédure ? Qu’est-ce qui fonctionne ? Qu’est-ce qui pourrait être amélioré ?

Entretenez-vous avec les bénévoles qui quittent l’association.

Si vous ne pouvez le faire de vive voix, envoyez un questionnaire par mail. Expliquez que vous avez besoin de quelques éléments pour comprendre les raisons du départ et vous permettre de vous améliorer en termes de gestion d’équipe.

Envisagez quelques questions simples que vous pouvez dissocier selon le degré d’ancienneté de la personne dans la structure :

Nouveaux bénévoles :

  • Vous êtes-vous senti accueilli et accompagné dans votre mission ?
  • Y a-t-il des éléments que nous aurions pu améliorer pour favoriser votre intégration dans la structure ?
  • Selon vous, la mission qui vous a été présentée correspondait-elle à l’offre indiquée ?
  • Autre : .........

Anciens bénévoles :

  • Quelles sont les raisons de votre départ ?
  • Vous êtes-vous senti bien intégré à l’équipe ?
  • Vous êtes-vous senti accompagné dans le déroulement de votre mission ?
  • Avez-vous des suggestions pour nous aider à dynamiser l’équipe ?
  • Autre : .........

Renforcer le nombre de bénévoles par activité

Le turn-over des bénévoles est le plus problématique, généralement, sur les missions qui requièrent l’accueil du public.

Ainsi, pour certaines activités, vous pouvez prévoir le recrutement de bénévoles supplémentaires afin de constituer des équipes de binômes ou de trinômes et de pallier une éventuelle absence ou un arrêt en cours d’activité. Les bénévoles peuvent ainsi par exemple partir en vacances sans que l’activité ne cesse ou nécessite une réorganisation de dernière minute. C’est un véritable gain qualitatif pour les bénéficiaires des actions.

Enfin, le travail en binôme peut aussi être très rassurant et formateur pour le bénévole, lorsque le binôme est constitué d’une personne novice et d’une personne expérimentée. Cela permet d’intégrer au fil de l’année les candidatures spontanées.

- TÉMOIGNAGE -

Des missions en binôme

"Même si c’est en juin et en septembre que les formateurs bénévoles sont les plus nombreux à se manifester pour les cours, nous recevons des demandes tout au long de l’année. Les plus motivés se greffent alors à un groupe et à un formateur expérimenté, ce qui leur permet de se préparer à l’activité sur une longue période et d’être bien prêts quand un nouveau groupe doit ouvrir ou dès la rentrée suivante. La disponibilité de ces personnes permet aussi de mettre en place des soutiens individuels, de faire des sous-groupes ou d’accompagner des sorties pédagogiques..." Christine Vilkitzki (Centre Alpha Choisy)

storage?id=321884&type=picture&secret=P3LsB6DSZc90UPJeq3de5ntG75LXa91FlVt32yKk&timestamp=1526531207

.

Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Tous Bénévoles Bénévolat
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Droit européen : la liberté d'association consacrée par la Cour de justice

Droit européen : la liberté d'association consacrée par la Cour de justice

Un récent arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) est d’importance en ce qu’il...

Rédacteur Juris associations
30 juillet 2020
Crise sanitaire : une nouvelle vague... juridique !

Crise sanitaire : une nouvelle vague... juridique !

Le Covid-19 n’en a pas fini de faire la une de l’actualité… et l’actualité juridique ne fait pas...

Eve Benazeth
20 juillet 2020
La philanthropie à la mode... de chez nous !

La philanthropie à la mode... de chez nous !

Dans le cadre de la mission parlementaire qui leur avait été confiée en juillet 2019, les...

Eve Benazeth
1 juillet 2020
L'ESS, un secteur où il fait (encore) bon travailler

L'ESS, un secteur où il fait (encore) bon travailler

La qualité de vie au travail (QVT) « désigne et regroupe sous un même intitulé les actions qui...

Rédacteur Juris associations
15 juin 2020
Subventions publiques : des instructions reçues 5 sur 5 !

Subventions publiques : des instructions reçues 5 sur 5 !

À l’heure où de nombreuses associations ont dû cesser temporairement leurs activités ou reporter...

Eve Benazeth
2 juin 2020
RSA, bénévolat... et volontariat ?

RSA, bénévolat... et volontariat ?

On se souvient de la saga judiciaire qui avait conduit le Conseil d’État à se prononcer sur la...

Rédacteur Juris associations
15 mai 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus