Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
Retour
Vincent David
Le 30 mai 2018
Comment créer et développer le réseau de votre association ?

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Comment créer et développer le réseau de votre association ?

Vous n'avez pas à créer le réseau de votre association puisqu'il existe déjà naturellement. Mais peut-être que vous n'en avez pas pris conscience ou que le terme réseau est connoté négativement pour vous (pratiques occultes, mafias, drogue, piston, etc.). L'objectif de cet article est de vous donner quelques clés pour identifier, organiser, entretenir et développer le réseau de votre structure, avec facilité et plaisir.

Définition du réseautage

Un petit filet pour prendre du gibier. Telle est la définition initiale d’un réseau.

Même si vous appartenez à une association de protection des animaux sauvages, s’il vous plaît, ne quittez pas tout de suite cette page, car elle pourra peut-être vous aider à améliorer votre efficacité !

En effet, au 19ème siècle, la définition a évolué car elle évoque déjà un ensemble de personnes liées entre elles. En anglais, on utilise le mot network qui donnera le fameux networking.

Au 20ème siècle, on parle de réseaux ferroviaires, autoroutiers, informatiques, du réseau des réseaux (Internet) avec l’idée de maillage, de connexion.

La définition actuelle du réseautage pourrait être :

Le fait de créer et d’entretenir des relations avec un certain nombre d’acteurs en vue d’un objectif prédéfini.

Le réseau est une logique, un processus, pas un objet. C'est un moyen pas une fin.

Il existe des réseaux d’ancien.ne.s élèves (alumni), de passionné.e.s plus ou moins élitistes (de vin, d’automobile, etc.), de tel ou tel métier (DRH, dircom d’administrations publiques, etc.), etc.

Ces réseaux ne sont pas inaccessibles et il ne faut pas les surestimer.

De même que le lobbying, le réseautage a une réputation sulfureuse en France car il nuirait à l’égalité des chances. Mais l’essor des réseaux sociaux numériques a permis de démocratiser et de faciliter la pratique du réseautage.

Désormais beaucoup de responsables associatifs réseautent et ils ont bien raison car c'est essentiel au développement de leur association !

Pourquoi réseauter au service de votre association ?

Pour faciliter ses démarches auprès des pouvoirs publics, de financeurs, de donateurs/trices, de client.e.s, de prestataires, de membres ou de bénévoles, une association doit avoir une démarche réseaux.

Or celle-ci est souvent négligée ou faite de manière non stratégique.

Le networking est facile (comme le lobbying) quand tout se passe bien : il ne faut donc pas attendre d’avoir un problème pour construire et animer son réseau.

Par ailleurs, cela coûte plus cher et cela prend beaucoup plus de temps de gagner un nouveau membre, donateur, administrateur, client, bénévole, que d’en fidéliser un ancien grâce au réseau.

Néanmoins, pour ne pas s’éparpiller et perdre du temps, il faut réseauter avec un objectif précis : faire venir des personnalités dans son conseil d’administration, développer ses relations avec les collectivités locales, augmenter le nombre de ses entreprises sponsors, construire des partenariats avec d’autres associations, etc.

Cartographier les réseaux de votre association

Une fois validés les objectifs pour lesquels votre association a besoin de réseauter, il va falloir construire une stratégie et un plan d’action qui vont bien entendu varier d’un projet à l’autre. Cela impliquera de définir le budget qui pourra y être dédié, les personnes qui auront en charge cette mission, le temps qu’elles devront y consacrer par semaine ou par mois, la durée et le périmètre de l’action.

Il faudra ensuite cartographier le réseau actuel de votre association et les réseaux de vos parties prenantes (administrateurs/trices, salarié.e.s, partenaires, financeurs, adhérent.e.s, etc.) pour avoir un état des lieux du carnet d’adresse et de l’influence de votre structure. A ce stade, vous allez peut-être vous rendre compte que votre association a déjà tous les contacts nécessaires.

Il est indispensable d'utiliser un outil informatique simple (Excel par exemple) ou plus élaboré (Access, un CRM, etc.) pour gérer votre base de données, renseigner des informations importantes (thématique d'intervention, type d’acteur, degré de proximité avec votre association, etc.) et ainsi pouvoir faire des requêtes adaptées à vos besoins.

Quand vous aurez terminé de recenser et de qualifier votre réseau actuel, vous pourrez aller chercher de nouveaux contacts. Pour cela, il faudra déterminer plusieurs critères : nombre de personnes potentielles touchées (via leurs membres, publications, et réseaux sociaux) par les structures que vous visez, leur niveau de sensibilité à votre thématique, leur notoriété, leur influence, leur niveau de réactivité, le type de circuit de décision, etc.

Vous devrez alors analyser précisément chaque structure que vous ciblez (sa gouvernance, ses modes de fonctionnement, etc.), réfléchir à la manière de la contacter (via un.e de vos salarié.es, LinkedIn, un.e de vos membres, etc.) et respecter ses règles et ses valeurs.

Vous avez désormais quelques clés pour commencer à réseauter au service de votre association.

Mais le plus déterminant est d’avoir la bonne attitude et l’envie de rencontrer des personnes que vous ne connaissez sans doute pas et qui n’ont pas forcément les mêmes codes et valeurs que vous.

Comment entretenir et développer votre réseau ?

S’il faut identifier son réseau, il est ensuite indispensable de le faire vivre et de le développer sur le long terme. Quelques trucs et astuces vous permettront d’être plus efficaces :

  • Solliciter des rendez-vous en étant recommandé par une connaissance commune.
  • Vous serez toujours mieux reçu.e.s si vous êtes recommandé.e.s par quelqu’un, de même que vous prêterez aussi une oreille plus attentive à une personne qui viendrait de la part de votre frère, de votre meilleur ami, ou de votre voisin de bureau, c'est humain !
  • Garder des plages horaires dédiées à l’entretien du réseau de votre association ;
  • Fréquenter des colloques, des salons, des tables rondes ;
  • Oser poser des questions dans une conférence en vous présentant ;
  • Ne pas monopoliser la parole, s’intéresser sincèrement à votre interlocuteur et le mettre en valeur ;
  • Avoir toujours des cartes de visite sur vous ;
  • Privilégier les courriers et les mails personnalisés, de même que les appels téléphoniques, plutôt que les listes de diffusion collectives ;
  • Il est indispensable de savoir remercier et de tenir informés celles et ceux qui vous ont aidés dans la consolidation du réseau de votre association ;
  • S’inscrire sur LinkedIn, créer des groupes de discussion ou y prendre part, mais susciter également des rencontres physiques dans le réel avec vos contacts virtuels ;
  • Adhérer à des clubs ciblés qui vont vous faire gagner du temps en accélérant la vie sociale de votre association ;
  • Ecrire vos cartes de vœux à la main !

Les attitudes et les qualités pour réseauter

Réseauter, c'est offrir plutôt que recevoir, partager sans attendre de réciprocité immédiatement, créer du lien avec autrui et non pas instrumentaliser ses interlocuteurs/trices.

Il faut ainsi savoir ouvrir son carnet d’adresse aux autres pour profiter un jour du leur, et chercher des affinités et non pas vos intérêts.

Aimer rencontrer de nouvelles personnes doit être une philosophie de vie et non une contrainte.

L'idéal est de connecter les gens entre eux. La sociologie des réseaux nous enseigne que vous serez alors au nœud de plusieurs réseaux et que leurs membres viendront spontanément vers vous.

Quelques qualités s’imposent pour être un bon réseauteur et obtenir des résultats :

  • Régularité et entretien dans la durée ;
  • Réciprocité et échange ;
  • Rigueur et persévérance ;
  • Avoir une éthique dans les relations humaines ;
  • Avoir un abord chaleureux et le sens du contact ;
  • Etre curieux et ouvert d’esprit ;
  • Savoir être poli ;
  • Faire confiance ;
  • Avoir de la culture générale pour pouvoir parler de tout avec quiconque ;
  • Etre sincère, fidèle, tenace, discret, et diplomate.
storage?id=344724&type=picture&secret=TIxpxkBCiklr7w7ZTd977NdvNoZHHH54JnTFXidg&timestamp=1529305474

A propos de l'agence Relations d'Utilité Publique

Relations d'Utilité Publique est une agence de communication et d'influence fondée en 2006, spécialiste du développement durable et de l'économie sociale et solidaire. Elle conseille et accompagne les associations dans leur stratégie de communication, de relations publiques et de lobbying et dans sa mise en oeuvre opérationnelle.

storage?id=306578&type=picture&secret=2xWis3uMdCSi3cGdbfHyt6SHFmqeRCy0f6cgMIFp&timestamp=1524471715
Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Agence RUP Vie associative Communication Partenariats Réseaux Sociaux
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Le guide du dirigeant d'association - édition 2018

Le guide du dirigeant d'association - édition 2018

Nous sommes heureux de partager avec vous, notre guide (édition 2018) dédié aux dirigeants...

Jean-Thierry Tavernier
26 septembre 2018
Comment s'appuyer sur Internet pour mobiliser les bonnes volontés ?

Comment s'appuyer sur Internet pour mobiliser les bonnes volontés ?

Un Français sur quatre est bénévole dans une association. Environ 40% pourraient les rejoindre,...

Cécile Bazin
25 septembre 2018
Faire connaître la<br />
richesse du secteur associatif

Faire connaître la
richesse du secteur associatif

Salariés, bénévoles et partenaires des associations savent bien à quel point elles sont utiles,...

Cécile Bazin
25 septembre 2018
14 conseils pour faire décoller les adhésions à votre association

14 conseils pour faire décoller les adhésions à votre association

Chaque année, la rentrée de septembre crée de noeuds à l’estomac de centaines de milliers...

Corinne d'AssoConnect
11 septembre 2018
Quels sont les meilleurs horaires de publication sur les médias sociaux ?

Quels sont les meilleurs horaires de publication sur les médias sociaux ?

Vous voilà prêt, votre compte Facebook est créé, le logo de votre structure trône fièrement en...

Marie Bellenger
11 septembre 2018
Points clés pour un mécénat de compétences réussi

Points clés pour un mécénat de compétences réussi

Associations, il vous manque des compétences en interne ? Entreprises, vous souhaitez vous...

Yaële Aferiat
7 septembre 2018
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus