Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
Retour
Marie Lamy
3 mai 2018
Parcours emploi compétences : qui est concerné ?

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Parcours emploi compétences : qui est concerné ?

Suite à la diminution des contrats aidés actée en août 2017 par le gouvernement, le ministère du travail a mis en place pour 2018 un nouveau dispositif de contrats aidés appelé « Parcours Emploi Compétences » (PEC).

Issu du rapport du 16 janvier 2018 rédigé par Jean-Marc Borello, ce nouveau contrat prend la place des anciens Contrats Uniques d’Insertion – Contrats d’Accompagnement à l’Embauche (CUI-CAE). Dans ses principes de fonctionnement et dans sa nature juridique, le contrat de PEC est un CUI-CAE.

Il repose donc sur la même logique :

  • Un contrat de travail conclu sous la forme d’un contrat CUI-CAE
  • Pour des publics en difficultés d’accès à l’emploi
  • Une aide financière de l’Etat basée sur un pourcentage du SMIC dans la limite de 20h/semaine
  • Une obligation de formation pour l’employeur
  • Un Cerfa à remplir par l’employeur auprès de l’organisme prescripteur (Cf. cadre ci-contre)

Qui sont les employeurs ?

Le PEC n’est réservé qu’aux employeurs du secteur non marchand dont les associations font partie, sans distinction de secteur d’activité.

Pour pouvoir prétendre à la conclusion d’un PEC, l’association devra cependant présenter un projet d’emploi répondant à plusieurs critères :

  • Le poste proposé doit permettre le développement de compétences ou postures professionnelles utiles à l’insertion professionnelle du.de la salarié.e
  • L’association doit permettre l’accès aux actions de formation et l’acquisition de nouvelles compétences
  • L’association doit démontrer sa capacité à accompagner au quotidien le.la salarié.e notamment par la désignation d’une personne référente
  • Le cas échéant, l’association doit démontrer sa capacité à pérenniser le poste à terme.

Qui sont les bénéficiaires ?

Tout comme les CUI-CAE, il s’agit des publics les plus éloignés de l’emploi (jeunes, demandeur.euse.s d’emploi de longue durée, travailleur.euse.s handicapé.e.s…) avec une attention particulière portée aux demandeur.euse.s d’emploi résidents des quartiers dits « politiques de la ville ». Sans plus de précision, il revient aux organismes prescripteurs de déterminer l’éligibilité des personnes au contrat PEC au cas par cas.

Qui sont les prescripteurs ?

Il s’agit des administrations en charge de la mise en œuvre, de la signature et du suivi des contrats aidés. Ce sont les interlocuteurs des employeurs. Il s’agit de :

  • Pôle emploi
  • Cap emploi pour les travailleur.euse.s handicapé.e.s
  • La mission locale pour les salarié.e.s de 18 à 25 ans
  • Les unités emploi du conseil départemental pour les bénéficiaires du RSA socle
storage?id=314811&type=picture&secret=W8eCbpnsjHysaZAxWTtkNC9qAKX34MmmIWnYMn1N&timestamp=1525410224
Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
La Ligue de l'Enseignement Emploi
2 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Le premier jour pour un bénévole, c'est si important !

Le premier jour pour un bénévole, c'est si important !

Ça y est, un nouveau bénévole veut rejoindre votre association, bravo !Afin de concrétiser le...

Isabelle PERSOZ
3 juin 2021
Enquête et statistiques : état des lieux des associations en France

Enquête et statistiques : état des lieux des associations en France

L’Insee a publié les résultats de sa seconde grande enquête sur la situation des associations en...

Rédacteur Juris associations
1 juin 2021
Economie et emploi : 40 milliards d'euros attendus de Bruxelles

Economie et emploi : 40 milliards d'euros attendus de Bruxelles

La mise en œuvre du plan « France Relance », qui vise à répondre à la crise sanitaire actuelle...

Rédacteur Juris associations
17 mai 2021
Télétravail et titres-restaurant, la nouvelle saga !

Télétravail et titres-restaurant, la nouvelle saga !

Le bénéfice des titres-restaurant aux télétravailleurs semblait être une question tranchée...

Rédacteur Juris associations
3 mai 2021
Aides à domicile : censure de l'interdiction de recevoir des libéralités

Aides à domicile : censure de l'interdiction de recevoir des libéralités

Voilà une décision du Conseil constitutionnel qui intéressera au plus haut point, compte tenu de...

Rédacteur Juris associations
15 avril 2021
Emploi et insertion : une relance inclusive ou rien !

Emploi et insertion : une relance inclusive ou rien !

L’année 2021 marque un effort inédit de l’État en faveur de l’inclusion dans l’emploi dans le...

Rédacteur Juris associations
1 avril 2021
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus