Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
Retour
Pascal DE COMPÉTENCE BÉNÉVOLAT
25 novembre 2018
Gouvernance 1 : contrôler et équilibrer les pouvoirs

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Gouvernance 1 : contrôler et équilibrer les pouvoirs

1ère dimension abordée de ce qui fait la gouvernance : le contrôle et l’équilibre des pouvoirs.

Voici une série (certes non exhaustive) de bonnes questions à vous poser si vous souhaitez auto-diagnostiquer votre ‘’gouvernance associative’’. Vous la compléterez.

Seront abordés ultérieurement les deux autres dimensions : celle de la transparence et de la responsabilité des instances, et celle de l’évaluation et de la prévention des risques, sujet assez peu souvent abordé en milieu associatif.

Concernant donc le contrôle et l’équilibre des pouvoirs, vous pouvez utilement vous questionner sur :

Côté projet associatif

  • Qui compose le projet associatif ?
  • Qui le valide ?
  • Qui suit son déploiement et garantit sa fidélité aux fondamentaux, valide en cours de route les innovations ?
  • Quelle est le processus d’accueil, d’étude et de validation de nouvelles actions ? Et le degré de transparence de ce processus ?
  • Quelle est la place de la parole des usagers – bénéficiaires, sont-ils co-acteurs ?

Côté fonctionnement statutaire

  • Les pouvoirs sont-ils répartis ?
  • Chaque instance a-t-elle un pouvoir et un périmètre clair de responsabilité ?
  • Leur articulation est-elle bonne et efficace ?
  • Le nombre d’instances est-il justifié et leur fonctionnement global permet-il une conduite agile du projet ?
  • Le fonctionnement global des instances induit-il une qualité de vie démocratique ?
  • Les règles sont-elles diffusées et accessibles ?
  • Qui est en charge du contrôle du fonctionnement statutaire ?
  • Comment doit-il travailler ?
  • Le fonctionnement statutaire est-il évalué globalement pour favoriser son amélioration progressive ?

Côté organisation et gestion de l’association

  • Des délégations de pouvoirs sont-elles mises en place ?
  • Sont-elles efficaces, contrôlées et évaluées ?
  • Le mandataire social est-il également salarié, et si oui, cela est-il fait dans les règles ?

Côté gestion des activités de l’association

  • La répartition de rôles (qui fait quoi) dans leur conception et mise en œuvre est-elle claire ?
  • Qui évalue les actions, et qu’est-il fait de l’évaluation ?
  • Quel est le rôle des usagers - bénéficiaires dans l’action ?

A vous d’adapter ces questions à votre contexte et de les enrichir.

Le prochain article sur la ‘’gouvernance’’ traitera de la transparence de l’association et de la responsabilité des instances, acteurs, personnes qui font vivre l’association.

storage?id=461369&type=picture&secret=P7VABc9anvc35s79QA5o4RUjkyLbPucGSihnD99e&timestamp=1543135918
Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Vie associative Bénévolat Gestion Compétence bénévolat
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Crise sanitaire : deux aides "coûts fixes" pour les associations

Crise sanitaire : deux aides "coûts fixes" pour les associations

Deux décrets publiés au Journal officiel du 5 avril 2022 décrivent les modalités de deux...

Rédacteur Juris associations
29 avril 2022
Dommage environnemental à l'étranger : intérêt à agir des associations

Dommage environnemental à l'étranger : intérêt à agir des associations

Cet arrêt s’inscrit dans un contexte jurisprudentiel caractérisé par une large admission de...

Rédacteur Juris associations
15 avril 2022
Vie associative : il va y avoir du sport !

Vie associative : il va y avoir du sport !

La loi visant à démocratiser le sport en France concerne logiquement les associations et...

Eve BENAZETH
1 avril 2022
Le contrat d'engagement jeune sur les rails

Le contrat d'engagement jeune sur les rails

Annoncé par le gouvernement depuis novembre dernier, le contrat d’engagement jeune (CEJ)...

Rédacteur Juris associations
15 mars 2022
Appréciation stricte de l'intérêt à agir des associations

Appréciation stricte de l'intérêt à agir des associations

Cet arrêt du Conseil d’État concerne l’épineuse question de l’appréciation de l’intérêt à agir...

Rédacteur Juris associations
1 mars 2022
Crise sanitaire : une gestion au fil de l'eau

Crise sanitaire : une gestion au fil de l'eau

Dans un contexte de forte reprise épidémique, une nouvelle loi renforçant les outils de gestion...

Rédacteur Juris associations
15 février 2022